C’est avec passion que je suis chargé de projet sur le dossier de la reconnaissance du sport électronique par le gouvernement au sein de la Fédération québécoise de sports depuis la fondation de cette dernière en 2016.

Le point culminant de tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant est la demande de reconnaissance de la Fédération québécoise de sports électroniques comme régie sportive via le programme de reconnaissance des fédérations sportives québécoises (PRFSQ). Une fois acceptée, cela signifiera que les sports électroniques, comme c’est déjà le cas dans plusieurs pays, seront reconnus comme étant un sport à part entière au même titre que les sports traditionnels.

Pourquoi est-ce que c’est si important?

  • Car ainsi les athlètes québécois tels que Ally, Miss Harvey, xQc, ainsi que la relève, auront accès à des bourses pour qu’ils puissent se concentrer sur leurs entraînements;
  • Car ainsi les événements comme le Dreamhack Montréal auront accès à des subventions comme tous les autres événements sportifs;
  • Car ainsi les écoles auront accès à du financement pour développer leurs programmes;
  • Car cela facilitera les joueurs internationaux à avoir accès aux visas d’athlètes lorsqu’ils viennent compétitionner au Canada;
  • Car ainsi la FQSE aura finalement les ressources pour contribuer encore plus au développement des sports électroniques au Québec.
  • Et plus encore!

Pour en apprendre plus sur les normes et les prérequis nécessaires, je vous invite à consulter le guide des normes du PRFSQ.